23 April 2016

Le pétrolier BP vient d’annoncer un nouveau composant dans tous ses carburants et pour l’occasion Wheels And You a été convié à Berlin pour en découvrir les détails sous le slogan « Our Fuel Story ».

BP Tankstelle Wollishofen active technology


Texte : Sébastien Morand / Photos : BP Europa SE, Hamburg, succursale BP (Switzerland) de Zoug


 

BP Tankstelle WollishofenBP_Active_Fuel-13BP_Active_Fuel-8

Difficile d’imaginer que de réelles innovations sont encore possibles dans le domaine des carburants, pourtant BP a dévoilé sa technologie ACTIVE qui pourrait bien bousculer le marché. En effet, cet additif promet de nettoyer votre moteur, mais aussi d’empêcher que les saletés stagnent sur les différents éléments du cœur de votre voiture. Le principe est valable pour les moteurs essence et diesel, de nouvelle ou d’ancienne génération.

De plus, avec l’arrivée de la technologie ACTIVE, le pétrolier annonce que ses carburants (Ultimate et Normal) ont également un effet positif sur l’autonomie. D’après leurs mesures, un gain de 56 km est possible sur un plein de BP Ultimate Diesel et de 44 km avec de la BP Ultimate sans plomb 98. Bien évidemment ces valeurs varient en fonction du style de conduite et du type de voiture, on vous laissera faire vos mesures.

BP_Active_Fuel-14BP_Active_Fuel-16BP_Active_Fuel-17

BP entend également affirmer que les carburants ne sont pas tous les mêmes, les leurs sont les seuls à disposer de cette technologie que le pétrolier a bien évidemment brevetée. Un secret qui serait mieux gardé que la formule d’une certaine boisson gazeuse vieille de 130 ans nous a-t-on dit.

Les nouveaux carburants BP, disponibles depuis quelques jours dans vos stations essence (le 21 avril en Suisse), sont le fruit de cinq années de recherche. Les différents moteurs utilisés pour le développement ont été testés pendant plus de 50’000 heures, que cela soit sur des bancs d’essais ou directement dans des véhicules et cela au travers de 110 protocoles de test.

BP_Active_Fuel-1 Forschung , Forschung ,

En parallèle, BP arbore également un nouveau logo appelé « Orby ». Il prend la forme d’une sphère verte avec deux lumières qui permettront, selon le pétrolier, de guider le client sur le bon chemin.

SONY DSCSONY DSCBP_Active_Fuel-15

A Berlin, BP nous a présenté plusieurs éléments de moteur, aussi bien essence que diesel, qui ont été soumis ou non à ces nouveaux carburants, les différences sont impressionnantes. L’exposition mise en place pour l’occasion démontrait à quel point la saleté est néfaste pour la mécanique d’une voiture. Bien évidemment la composition de cette nouvelle technologie reste confidentielle, mais on nous a affirmé qu’il n’y avait en tout cas aucun ajout d’additif métallique ni d’autres éléments qui pourraient impacter l’environnement. D’ailleurs, avant toute mise sur le marché d’une nouveauté dans ce domaine, il y a toute une série de contrôles qui sont effectués dans ce sens.

BP_Active_Fuel-9SONY DSC SONY DSC

BP_Active_Fuel-10 BP_Active_Fuel-11 BP_Active_Fuel-12 

Autre exemple, les images ci-dessous montrent un injecteur diesel sale (à gauche) et un injecteur diesel propre (à droite), donc au bénéfice des molécules qui composent les nouveaux carburants ACTIVE de BP.

BP_Active_Fuel-6BP Tankstelle Wollishofen BP_Active_Fuel-7

Selon les informations transmises, les effets bénéfiques de cette technologie apparaissent immédiatement, il faut cependant compter environ 10’000 km pour que le résultat soit optimum. Certains avantages sont actifs de suite, d’autres prennent plus de temps, d’où l’indication de ce kilométrage. Les ingénieurs indiquent également que cela varie en fonction de la motorisation et du style de conduite.

Afin de nous démontrer pleinement le travail de l’additif ACTIVE, les ingénieurs ont modifié la motorisation d’une voiture afin que la moitié du moteur fonctionne avec un carburant standard et l’autre moitié avec un nouveau carburant BP. Pour se faire, l’auto dispose de deux réservoirs distincts qui alimentent chacun une partie du moteur. Cette préparation a été effectué sur une voiture d’occasion et l’expérience s’est déroulé sur 6’000 km. C’est bluffant comme les différences entre les éléments sont flagrantes. On pourrait presque comparer ça à une photo d’un poumon d’un fumeur et celui d’un non-fumeur ! Je vous laisse constater par vous-même avec les deux premières photos ci-dessous.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC SONY DSCSONY DSC

L’utilisation de ces nouveaux carburants sur un moteur neuf a pour effet que ce dernier ne s’encrasse jamais, pour autant bien sûr de tout le temps faire le plein chez BP. Et en cas d’infidélité au pétrolier, pas d’inquiétude à avoir puisque comme je vous le disais en introduction, les additifs ont un effet nettoyant !

A noter que l’arrivée de ces nouveaux carburants n’aura aucune incidence sur le prix de l’essence ou du diesel. BP a conçu cela dans le but d’apporter une amélioration aux consommateurs.

Après tout cela difficile d’imaginer aller chercher de l’essence ailleurs que chez BP me direz-vous. Oui, ce n’est pas faux, cependant il sera également très compliqué pour le consommateur de vérifier l’effet positif de ces carburants. A cela BP répond simplement qu’il faut faire ses propres tests et qu’à priori l’on devrait vite constater que la mécanique de sa voiture tourne mieux. Lors de cette présentation certains garagistes suisses étaient également présents. Ils ont déjà prévu de faire des photos à l’aide d’une micro caméra de moteurs équipant leurs véhicules, je me réjouis de voir cela dans quelques temps.

 

 

Pour partager vos impressions, rendez-vous sur le forum UltraSportives.

 

Nos remerciements à BP Europa SE, Hamburg, succursale BP (Switzerland) Zoug pour l’invitation au lancement des nouveaux carburants ACTIVE.

SONY DSCSONY DSC SONY DSC

Leave a Reply