1

Présentation – Skoda Fabia

Déjà plus de deux décennies d’existence pour la très appréciée citadine Fabia. Après trois générations reconnues pour l’excellente habitabilité offerte, Skoda annonce l’arrivée d’une quatrième génération.

Deux éléments interpellent immédiatement dans le communiqué de presse transmis par le constructeur : pas d’hybridation au programme et des dimensions clairement en hausse. Basée pour la première sur la plateforme MQB-A0 du groupe Volkswagen, la Fabia nouveau cru affiche 11 cm en plus en longueur et une largeur accrue de 5 cm. Tous les compartiments intérieurs en profitent, en premier lieu le coffre, qui affichent désormais 380 litres, soit un joli bond de volume de 50 litres. En plus de cette amélioration d’espace, la Fabia offre plus de fonctionnalités, à commencer par la possibilité d’équiper en option le cockpit virtuel, une première pour le modèle.

Sur le plan des motorisations, Skoda conserve une attitude traditionnelle en proposant cinq motorisations essence, dont quatre propositions reposant sur des blocs 3 cylindres. Deux versions exploitent le moteur MPI (injection multipoints) d’un litre, pouvant offrir 65 ou 80 chevaux, uniquement couplable à une boîte manuelle 5 rapports. Le bloc TSI 1 litre est aussi de la partie, avec des propositions à 95 (manuelle 5 vitesses uniquement) et 110 chevaux (manuelle 6 rapports ou automatique DSG 7 vitesses). Une nouvelle possibilité vient compléter la gamme : le 1,5 litres TSI à quatre cylindres, déployant 150 chevaux, moteur qui se couple systématiquement à une DSG7.

La marque tchèque reste encore mystérieuse sur les détails de commercialisation, tant au niveau des prix que de la date de disponibilité. De plus, malgré tous ces détails, le dessin final n’est pas encore dévoilé, nous avons droit uniquement à la version “camouflage”.