1

Présentation – Opel Manta GSe

Opel surprend son monde en dévoilant la Manta GSe, totalement venue de nulle part.

Il faut l’annoncer tout de suite : il s’agit bien d’un concept-car, la production de série n’est pour le moment pas envisagée. Cependant, comme tout « one-off », c’est l’occasion pour la marque d’expérimenter, de sonder le marché en plus d’amuser la galerie.

La Manta GSe est qualifiée « d’ElectroMOD », MOD signifiant aussi bien ici MODification que MODerne. En matière de design, Opel a mixé la ligne iconique de la Manta d’antan avec les éléments signatures d’aujourd’hui. On retrouve le « Pixel Vizor », le nouveau grand élément visuel de la marque, qui habille la face avant, en fusionnant calandre et projecteurs, ici totalement LED et en trois dimensions. La partie centrale intègre un afficheur qui alterne message (« My German heart has been ELEKTRified »), dessin de raie manta et le nom du modèle ou encore le logo Opel. La proue fait dans le dessin épuré mais diablement efficace, avec des doubles phares ronds d’un rouge profond, qui contraste avec le noir gloss de la plaque transversale. Pour la carrosserie, le constructeur a opté pour un jaune vif, en lien avec la nouvelle identité visuelle d’Opel. Le capot est teinté noir, pour renforcer l’aspect rétro.

A l’intérieur, le tableau de bord est doté d’un écran totalement numérique « Pure Panel ». Les sièges ont été repris de l’Adam S, et arborent une ligne centrale jaune. Le volant est dans un pur esprit 70’s, avec trois branches Petri, modifié pour l’occasion.

Dans le cœur de la bête, le quatre cylindres de jadis est remplacé par un moteur électrique de 147 chevaux, déployant 255 Nm de couple. Il est allié à une batterie lithium-ion de 32 kWh, qui autorise environ 200 km d’autonomie selon les données théoriques.

On regrette que pareil « délire » artistique n’ait que peu de chance d’être porter à la production. Il est pourtant si rafraichissant et original.