1

Essai – Renault Trafic Grand SpaceNomad : Sa part du gâteau

En 2020, le marché des voitures privées a beaucoup souffert. Le seul marché qui a vu ses ventes progresser est le segment des véhicules aménagés. Les VW California et Mercedes Marco Polo s’arrachent toujours en 2021, regardez la cote des véhicules semblables sur le marché, elle crève le plafond. Tentative vaine ou vraie alternative de la part de Renault ? Un modèle facelift est attendu sur le marché, il reste le même dans les grandes lignes.

  • 4 cylindres, turbo, diesel, 1’997 cm3
  • 170 ch à 3’500 t/min
  • 380 Nm à 1’500 t/min
  • Boîte de vitesses automatique, 6 rap.
  • Vitesse maxi : 186 km/h
  • 0 à 100 km/h en 10.6 sec.
  • Poids : 2’402 kg
  • Long./larg./haut. (mm): 5’390 x 2’283 x 1’998
  • Conso. mesurée : 10.3 l/100 km
  • Emissions CO2 : 186 g/km (E)
  • dès CHF 57’200.-, mod. essayé : CHF 68’258.-


Texte et photos : Patrick Schneuwly


Depuis que j’ai essayé le VW California, c’est devenu ma voiture idéale. Il y a bien des voitures de rêves qui sont au-dessus, mais le van aménagé coche toutes les cases pour un usage tout au long de l’année. Je pense d’ailleurs que de nombreuses familles ont tiré la même conclusion, à voir l’engouement pour ces véhicules dans les années écoulées.

Il a fallu du temps aux autres constructeurs pour répliquer face à VW et Mercedes, comme c’est le cas de Renault qui a confié son Trafic à Hanroad pour créer leur SpaceNomad. Ce modèle de phase 2 était exclusif à la Suisse mais une version phase 3 est maintenant en vente partout en Europe. Celle-ci a profité du facelift de l’utilitaire mais l’aménagement ne change pas.

A l’extérieur

Dans une base d’utilitaire, intégrez de l’équipement de camping et un lit qui se cache dans le toit pour passer sous la toise des 2 mètres en temps normal et héberger 4 personnes en camping. Les constructeurs font des efforts pour que leurs utilitaires se fondent dans le paysage urbain. Avec sa signature LED et ses baguettes chromées, le SpaceNomad fait bonne figure. Ses pare-chocs et ses bas de caisse sont peints et il arbore des jantes 17” digne d’une berline.

La décoration adhésive noir mat dans laquelle est découpée le nom du véhicule sur notre modèle d’essai est un joli ton sur ton. Sur le modèle blanc, cela crée l’illusion d’une cabine entièrement vitrée. Également propre au SpaceNomad, l’auvent sur le côté droit a été ajouté, pour faire un coin d’ombre en toutes circonstances.

Lors de la commande d’un SpaceNomad, vous aurez le choix entre le châssis court 4 places et le châssis 30 cm plus long qui compte 5 places. Parmi les véhicules tout aménagés des marques généralistes, c’est le seul qui propose de choisir.

A l’intérieur

La planche de bord changera dans la phase 3, je ne m’y attarde pas. D’une manière globale, les habillages n’ont reçu que peu de soins lors de leur pose. De grands écarts sont à observer à divers endroits. A l’arrière, l’aménagement des équipements de camping est de bonne facture. Un œil averti verra la différence de qualité d’assemblage par rapport à la référence allemande, mais il faut bien justifier l’écart de prix ! Les rangements sont nombreux et l’éclairage tout comme des prises USB sont disséminés dans l’habitacle.

Dans l’aménagement, il y a d’abord le frigo, d’un volume confortable permettant d’insérer des bouteilles 1.5 L à l’horizontale. Le lavabo est alimenté par la réserve d’eau du véhicule, tout comme la douchette située dans le coffre. Il y a une réserve de 6 litres de gaz qui permet de cuisiner sur deux feux à bord du Trafic. Enfin, un tableau de commande regroupe le fonctionnement des périphériques à bord.

Pour la nuit, il faut transformer la banquette en lit et élever le toit pour 2 couchages supplémentaires. La banquette demande de l’exercice pour être mise à plat. Notamment cette planche à l’extrémité côté coffre qui se rabat sous le matelas. On tire ensuite les rideaux, seulement ceux-ci ne restent pas fermés au milieu. Le poste de conduite est occulté par un unique rideau qui se fixe par des boutons pression et les pare-soleils, celui-ci s’ajuste bien.

En comparaison de la concurrence allemande, ce Trafic SpaceNomad manque parfois d’astuce dans ses aménagements. Le plateau et une partie du pied de table sont bien rangés, alors que la partie inférieure du pied occupe de la place dans le coffre. Même constat pour les chaises pliables qui n’ont pas un emplacement qui met à profit une place autrement perdue.

Sous le capot

Les Renault Trafic sont propulsés par des moteurs diesel et les déclinaisons SpaceNomad ne dérogent pas à cette règle. Je ne m’étais pas vraiment penché sur les spécifications du véhicule de test, mais après de nombreux kilomètres, je vois avec stupeur qu’il y a 170 chevaux. La boite EDC 6 vitesses à double embrayage souffre de lenteur en toute circonstance. Il existe aussi la version 140 chevaux avec sa boite manuelle, l’usage est probablement plus confortable.

Côté technologique, ce modèle est plutôt rustique. Il n’y a qu’un régulateur de vitesse conventionnel et une caméra de recul. Les capteurs d’angle mort, le maintien de voie ou le radar de distance avec le véhicule qu’on suit ne sont même pas au catalogue.

Au volant

Le Trafic inspire le calme, avec un poids conséquent et une cinématique qui manque de dynamisme, ça ne pousse pas à faire des excès. Une fois lancé à un rythme urbain, on cerne rapidement le gabarit et on le maîtrise sans trop d’efforts.

Le confort de roulage, dans ces circonstances, est spartiate pour une voiture, convenable pour ce qui était un utilitaire. La suspension doit composer avec un poids élevé, donc de la rigidité. Je trouve le véhicule raide, les trous et nids de poule ne sont qu’à peine filtrés, mais le SpaceNomad ne s’en tire pas si mal en le replaçant dans le contexte.

Avec lui, on est facilement lancé pour 300/400 km d’une traite. Assis dans un siège individuel et un accoudoir réglable, on voyage convenablement. Il y a un simple régulateur de vitesse sans autre fioriture, suffisant à mon sens.

Selon les routes empruntées, la consommation moyenne oscille entre 8.0 l/100km sur autoroute et plus de 11.0 l/100km sur un itinéraire sinueux. Avec son énorme réservoir de 80 litres, l’autonomie est très généreuse. Un atout précieux pour parcourir l’Europe, voire d’avantage.

Verdict

Les références de ce marché sont installées et bien ancrées. Pour les bousculer, 10 ans après leur sortie, il fallait se positionner sur les quelques espaces qu’ils ont laissés libre. Renault a évidemment trouvé ce qu’ils devaient faire : proposer 2 longueurs de châssis, un véhicule 5 places mais entièrement aménagé, c’est un argument, tout comme faire concurrence sur le prix.

Cependant, le SpaceNomad reste un “aménagé” pour cet usage et non un “conçu” comme un California. Le matériel Fiamma comme l’auvent ou la table sont de bonne facture, mais leur intégration montre qu’ils sont arrivés après.

Il n’en reste pas moins une sérieuse alternative, notamment pour le prix très compétitif. Les petites améliorations des concurrents se payent au prix fort. Après trois nuits passées à bord, je peux me permettre de dire qu’il y a déjà tout ce qui est nécessaire dans ce Trafic SpaceNomad.

Prix et options – Renault Trafic Grand SpaceNomad

Prix de base : CHF 65’350.-

Jantes aluminium 17″ diamantées : CHF 539.-

Crochet d’attelage : CHF 646.-

Climatisation manuelle avant avec chauffage rapide : CHF 539.-

Super condamnation : CHF 215.-

Aide au parking avant et arrière avec caméra de recul : CHF 646.-

«Wideview mirror» sur pare-soleil passager : CHF 108.-

Roue de secours : CHF 215.-

Prix TOTAL : CHF 68’258.-

Pour partager vos impressions, rendez-vous sur notre page FaceBook.

Nos remerciements à Renault Suisse SA pour le prêt de ce Renault Trafic Grand SpaceNomad, ainsi qu’à la filiale de Plan-les-Ouates du groupe RRG Suisse SA pour leur soutien logistique.

A lire aussi

Essai – Renault Mégane Grandtour E-Tech : Réponse inédite à la question de l’hybridation

Essai – Renault Mégane R.S. Trophy-R : Les chiffres donnent le vertige

Essai – Renault Clio 5 : Difficile de dire non à la nouvelle Clio

Essai – Renault Mégane R.S. Trophy : Sleep, eat, race. Repeat.

Loisirs – GP de Monaco avec Renault F1 pour le lancement de la Mégane R.S. Trophy-R

Essai – Renault ZOE R110 : La citadine 100% électrique à l’autonomie étendue

Essai – Renault Talisman Grand Tour S-Edition : En passe de devenir roi dans la talismanie

Essai – Renault Alaskan dCi 190 4×4 : Un air de déjà-vu

Essai – Renault Mégane IV R.S. EDC : Quatre roues et une ligne directrices

Premier contact – Renault Mégane 4 R.S. : Elle revient et c’est du sérieux

Loisirs – Journée Passion Renault Sport : RedBull Ring, en attendant Mégane

Essai – Renault Scenic TCe 130 : Quand chrysalide devient papillon

Premier contact – Renault Koleos : Paris Séoul dans un SUV

Premier contact – Renault Captur : Une seconde version promise au succès

Essai – Renault Twingo GT : Pas assez sport mon fils !

Essai – Renault Talisman Grandtour : L’Espace se cache dans ce break

Premier contact – Renault Nouveau Scenic : Le temps de la métamorphose

Essai – Renault Mégane GT : En attendant la RS…

Premier contact – Renault Nouvelle Clio : Mise à jour timide mais sans fausse note

Essai – Renault ZOE : Votre amie branchée écolo

Essai – Renault Kadjar dCi 130 4WD : Un nouveau-venu qui pourrait bousculer la hiérarchie

Premier contact – Renault Talisman : Le renouveau à la française

Essai – Renault Espace Initiale Paris TCe 200 EDC7 : Une nouvelle ère commence…

Essai – Renault Clio R.S. Trophy 220 EDC : Le Sport enfin de retour dans la Clio !

Premier contact – Renault Kadjar : Le petit baroudeur qui a de l’ambition…

Premier contact – Renault Espace : Le grand saut pour la 5ème génération

Essai – Renault Twingo TCe 90 : Quand la recette change !

Essai – Renault Mégane RS 275 Trophy : Mégane s’envoie en l’air ?

Essai – Renault Clio Grandtour GT 120 EDC : “Ersatz d’R.S. ?”

Essai – Renault Captur TCe 120 EDC : Le baroudeur urbain

Essai – Renault Clio R.S. 200 EDC : La bombinette devenue grande, très grande

Premier contact – Renault Captur : un Crossover jeune, dynamique et attachant !

Premier contact – Renault Zoé : Y a de l’électricité dans l’air !

Premier contact – Renault Clio R.S. 200 EDC : Mais que ReSte-t-il aux grandes ?

Essai – Renault Fluence Z.E. : Influx de vert chez Renault

Essai – Renault Twingo R.S. : C’est de la dynamite !

Présentation – Renault Mégane eVision

Nouveauté – Renault Twingo Z.E.

Nouveauté – Renault Mégane E-TECH

Nouveauté – Renault Clio E-TECH et Captur E-TECH

Nouveauté – Renault ZOE

Nouveauté – Renault Clio V

Nouveauté – Renault Twingo

Présentation – Renault Arkana

Nouveauté – Renault Mégane R.S. Trophy

Nouveauté – Renault Clio R.S. 18

Nouveauté – Renault Megane IV R.S.

Avant-première – Renault Megane RS Mk4

Présentation – Renault Captur MY2017

Présentation – Renault TreZor

Présentation – Renault Alaskan

Présentation – Renault Nouvelle Clio

Présentation – Renault Twingo GT

Présentation – Renault Clio R.S. 16

Nouveauté – Renault Grand Scenic

Nouveauté – Renault Koleos

Présentation – Renault Megane Grandtour

Présentation – Renault Nouvelle Mégane

Nouveauté – Renault Talisman Estate

Nouveauté – Renault Talisman

Présentation – Renault Sandero R.S.

Présentation – Renault Duster Oroch

Présentation – Renault Kwid

Nouveauté – Renault Kadjar

Présentation – Renault Espace

Présentation – Renault Eolab

Nouveauté – Renault Megane R.S. 275 Trophy-R

Economie – Renault et Caterham, c’est fini !

Nouveauté – Renault Megane R.S. 275 Trophy

Nouveauté – Renault Twingo

Présentation – Renault Kwid Concept

Présentation – Renault Initiale Paris

Présentation – Renault Megane

Nouveauté – Renault Clio GT TCe 120 EDC

Présentation – Renault Twin’Run

Nouveauté – Renault ZOE

Nouveauté – Renault Clio R.S. 200 EDC

Nouveauté – Renault Clio Grandtour

Nouveauté – Renault Scenic XMOD

Présentation – Renault Captur

Economie – Partenariat entre Renault et le groupe Caterham

Nouveauté – Renault Clio

Présentation – Renault Alpine A110-50

Eurocup Megane Trophy 2012 – Fabien Thuner, l’espoir suisse romand

Nouveauté – Renault Twingo R.S.

Une mauvaise nouvelle de plus pour le sport automobile suisse