12 February 2018

Après la Type E Lightweight et la XKSS, le département Classic de Jaguar Land Rover complète son offre en présentant maintenant la renaissance de la Type D.

Le Mans 1955, 1956 et 1957 : Jaguar impose sa Type D dans la mythique course des 24 heures du Mans. Ces trois victoires d’affilée scellent la réputation d’un modèle phare dans l’historique
chargé de la marque au félin.

Peu de personne se souviennent qu’à l’époque, Jaguar avait projeté de construire 100 Type D : des “Shortnose” en 1955 et des “Longnose” en 1956. Seulement 75 exemplaires furent fabriqués. 62 ans après, Jaguar en s’appuyant sur les ateliers de Jaguar Land Rover Classic Works, décide de produire et de commercialiser 25 exemplaires de Type D afin de remplir l’objectif initial prévu.

Ces 25 exemplaires seront construits comme leurs ancêtres, à la main. Les artisans devront respecter scrupuleusement les spécifications d’origine dans les moindres détails. Les voitures seront donc propulsées par un 6-cylindres en ligne XK. Les clients qui passeront commande pourront choisir entre une “Shortnose” ou une Longnose”.  Le premier des 25 exemplaires, une Longnose, vient d’être présenté dans le cadre du Salon Rétromobile de Paris. 

Pour être complet, sachez que Jaguar Land Rover Classic Work a assemblé six Type E Lightweight en 2014-2015 et a construit neuf XKSS en 2017-2018. A cela s’ajoute les Land Rover Series 1, le Range Rover premier du nom et le dernier arrivé, le Land Rover Defender V8 Edition. Nul doute que d’autres modèles emblématiques devraient suivre le même chemin…

Leave a Reply