08 February 2017

Le Salon de l’Auto de Genève approche et les annonces commencent à déferler. Opel n’échappe à ce jeu de la communication et nous présente la seconde génération de son Insignia Sports Tourer.

Le break haut de gamme de la marque allemande profite de la refonte stylistique découlant du Monza Concept. A l’instar de sa sœur la Grand Sport, le Sports Tourer soit ses lignes s’étirer, son empattement s’allonger et le porte-à-faux avant diminuer, ce qui confère à l’ensemble un design plus moderne et plus attractif. La nouvelle signature lumineuse, véritable héritage du Monza Concept, parfait la progression vers un dessin plus sport.

Si la gamme de motorisations n’a pas été détaillée, le constructeur de Rüsselsheim fait savoir que ce modèle profitera de l’arrivée d’une boîte automatique 8 rapports – une première chez Opel –, exclusivement coupable à sa transmission intégrale dotée du système « Torque vectoring » (répartition du couple sur chaque roue).

A l’intérieur, la mise est placée sur plus de confort au conducteur, avec l’intégration de nouvelles technologies d’assistances à la conduite telle que la caméra 360°, le régulateur de vitesse adaptatif ou système d’alerte de franchissement de ligne avec correcteur automatique de trajectoire. L’aspect pratique du break n’a pas été négligé pour autant : le coffre gagne 100 litres de capacité, passant à 1’640 litres et le hayon peut désormais s’ouvrir par mouvement du pied.

Opel n’indique pas encore de prix pour sa nouvelle Insignia Sports Tourer, mais les choses se préciseront en mars prochain durant le Salon de l’Auto de Genève, où il sera d’ores et déjà possible de commander ce nouveau modèle, qui y fera sa grande première.

Leave a Reply