25 July 2017

Les experts tablent sur une augmentation de 23% de la demande du marché pour les modèles dit SUV ; c’est bien pour cette raison que Jaguar annonce l’arrivée immédiate du second véhicule du genre dans sa gamme, le E-Pace.

A peine dévoilé, le Jaguar E-Pace a fait grandement parlé de lui, avec un stupéfiant record du monde : celui du tonneau le plus long du monde.

Au-delà de cet exploit, la marque de Coventry place rapidement ses billes dans le désormais très concurrentiel marché des véhicules surélevés, moins de deux après la sortie du F-Pace. La parenté avec ce dernier est d’ailleurs surprenante : on retrouve la large calandre distinctive de la marque et les traits tirés de la signature lumineuse arrière. Les phares avant font eux preuve ici de plus de rondeurs. La différence s’opère essentiellement dans le gabarit, le E-Pace jouant dans la cours des compacts.

Jaguar met cependant en avant un espace intérieur avantageux, avec pour exemple, un coffre offrant 575 litres de chargement dans sa configuration standard, à quoi s’ajoute une volonté d’offrir un véhicule fortement doté en assistances de conduite et d’un environnement d’infodivertissement de pointe, soutenu par un écran central de 12,3 pouces et un affichage tête haute TFT.

Côté motorisation, les britanniques sous égide indienne annoncent 5 moteurs : trois diesels – 150, 180 et 240 chevaux – et deux essences de 250 et 300 chevaux. La quasi-totalité des cœurs seront couplés à une transmission intégrale, à la seule exception de la plus petite déclinaison diesel. A noter que les versions D150 et D180 pourront être équipés d’une boîte manuelle 6 rapports, tandis que le reste de la gamme profitera de la boite automatique ZF 9 vitesses.

Il est d’ores et déjà possible de réserver l’E-Pace, pour un prix d’entrée de gamme de CHF 39’500.-. Une version plus dispendieuse et plus exclusive, la First Edition, sera disponible pour un an, moyennant échange de CHF 68’800.-. Wheels And You se réjouit de vous proposer un essai dès que possible, mais encore un peu de patience, les premières autos sont attendues pour début 2018.

Leave a Reply